Accueil > Autrefois > HISTOIRE de CONDE
CHAPITRE I
ETHYMOLOGIE et HISTORIQUE Etymologie : Le nom de Condé doit son origine à un vieux mot celtique qui signifiait confluent. C’est ainsi que dans notre département, La Ferté sous Jouarre (au confluent de la Marne et du Petit Morin) s’appelait « Condé la Ferté » et Montereau (au confluent de la Seine et de la Marne) s’appelait « Condaté ». Historique : Condé alias Condetum Sancte Libiaire, est un village très ancien. Il avait déjà au XIIIe siècle le titre de paroisse. Un acte de janvier 1258, relate en effet que Gilbert de Herbot de Compans cède, à l’Hotel Dieu de Paris deux arpents et demi de ses terres dans la commune de Condé. Ce village dépendait, à cette époque, de la province de Champagne et de Brie. Par suite du mariage de Jeanne de Navarre, Comtesse de Champagne et de Brie, avec Philippe le Bel, roi de France le 16 août 1284, cette province fut réunie à la couronne. A partir de cette époque, Condé est passée dans la partie de la brie champenoise qui dépendait de l’Ile-de-France. Au 12ème et 13ème siècles, Condé était un pays vignoble. L’année 1499 a été particulièrement en vin très coloré que l’on a baptisé abondante « VIN ROTIS ». La dernière belle récolte date de 1874 avec 1200 Hl. Il existait à cette époque 20 viticulteurs. 40 ans après, aucune vigne n’existait plus Avant la révolution, Condé était paroisse de l’archidiocèse de brie, La seigneurie du village (Château) appartenait au 13ème siècle aux bénédictins de Saint Pierre de Lagny. Avec tous droits féodaux en vigueur, ils en conservèrent la propriété jusqu’au XVème siècle.

Haut de page

Accueil  |  Vie municipale  |  Vie Pratique  |  Enfance-Jeunesse-Ecole  | Vie associative | Autrefois  |  Urbanisme-Projets  | Pack SiteMairie®2008